Mieux vaut parfois se taire

Posted on 31st décembre 2010 in Non classé

Aujourd’hui, ma cousine qui a mis une affiche avec le lien du site en vitrine de son commerce, m’a fait part d’une conversation à laquelle elle a participé. Parmi la clientèle, une dame s’est légitimement permis de donner son avis sur le drame : « l’animatrice, une pauvre jeune fille est en prison, c’est injuste ! ».

Cette dame émet un avis qui concerne la mort de 2 adolescentes sans même prendre la peine de se renseigner et véhicule une information erronée.

Ma cousine lui a tendu une carte avec mes coordonnées ainsi pourra-t-elle prendre ses renseignements à la source !

Toutefois je préfère ne pas prendre le risque d’attendre le coup de fil improbable de cette personne bien mal renseignée qui s’exprime avec un peu trop de légèreté à mon goût. Donc voici les faits dans leur réalité :

La jeune fille en question est âgée de 33 ans ! Elle a pris le volant après une nuit blanche et a décidé d’entamer le jeûne alors qu’elle était responsable du transport d’un groupe d’adolescents et traversait une zone particulièrement hostile de la Californie. A notre connaissance elle n’a pas fait un seul jour de prison.

Et quand bien même en ferait-elle ? Cela n’aurait rien de surprenant, elle a mis les jeunes en danger durant tout le séjour, elle est à l’origine de la mort de 2 mineures dont elle avait la responsabilité. Elle a accepté de conduire un véhicule pour lequel elle n’avait pas le permis requis. Le rapport de police fait état de l’absence de permis de conduire et stipule clairement l’état de fatigue bien compréhensible de cette animatrice de 33 ans qui a accepté de cumuler les responsabilités (transport et encadrement) et surtout de cumuler les séjours coup sur coup.

Pour couronner le tout, elle n’a eu de cesse d’humilier son collègue animateur et d’agresser les jeunes verbalement. Quel exemple remarquable !

Aussi si cette dame si mal informée, voit de l’injustice quelque part, moi je la vois dans la mort de ma fille et de son amie de 16 ans.

Toutefois je souhaite informer cette dame si prompte au pardon, que notre animatrice a entamé un recours afin de retrouver son emploi auprès des mineurs. Malheureusement pour Léa et Orane, toutes deux décédées, la peine est capitale et définitive, aucun recours ne s’offre à elles ! C’est ainsi…  difficilement acceptable, mais absolument irrémédiable.

Les familles ne se cantonnent pas à accabler cette personne, elles savent pertinemment qu’elle est l’instrument consentant d’un organisme de voyages qui n’a aucune considération pour les jeunes. Nous agissons quotidiennement pour dénoncer un système corrompu.

Voilà pour la petite histoire. Je souhaite une bonne année à cette dame et ses 2 amies qui l’accompagnaient. Elles venaient faire leurs courses en prévision d’un bon repas de fin d’année.

Peut être liront-elles ce texte et prendront-elles le temps de lire le site www.leaetorane.com

Nathalie Baldaccini,

Maman de Léa

http://www.blog.leaetorane.com/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_48.png http://www.blog.leaetorane.com/wp-content/plugins/sociofluid/images/myspace_48.png http://www.blog.leaetorane.com/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_48.png http://www.blog.leaetorane.com/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_48.png
Page 1 of 912345...Last »
comments: 6 »
  • RSS
  • Twitter
  • Facebook